Ar skol | L’école

Bienvenue à l’école Diwan de Saint-Brieuc !

Claudette Le Guellec, institutrice de 1979 à 1995, originaire de Plévin, de parents bretonnants, a fondé l’école Diwan à Saint-Brieuc.

L’un des objectifs de Diwan est d’offrir une scolarité complète en breton aux élèves, de la maternelle au baccalauréat. Les enfants, qu’ils connaissent la langue bretonne ou non, sont admis et inscrits par l’équipe pédagogique dès l’âge de deux ans en fonction des capacités d’accueil. Leur état de maturation psychologique doit être compatible avec la vie collective en milieu scolaire.

Degemer mat e skol Diwan Sant-Brieg !

Krouet e oa bet skol Diwan Sant-Brieg gant Claudette Le Guellec, skolaerez eus 1979 da 1995. Genidik e oa eus Plevin hag he zud a ouie brezhoneg.

Kinnig d’ar skolidi ur stummadur klok e brezhoneg adal ar skol-vamm betek ar vachelouriezh zo pal pennañ Diwan. Degemeret hag enskrivet eo ar vugale gant ar skipailh pedagogel adal daou vloaz, gant ma vo plas er skol. Ar vugale a rank bezañ prop ha prest da genvevañ gant ar re all.

L’apprentissage

C’est entre trois et quatre ans que la capacité d’apprentissage des langues est la plus forte. À travers le jeu, les chants et les différentes activités proposées en maternelle, le jeune enfant apprend sans effort quelle que soit sa langue maternelle. À Diwan, la plus grande partie des parents ne parle pas breton et cependant les élèves deviennent parfaitement bilingues à la fin du cycle primaire.

An deskoni

Etre tri ha pevar bloaz an hini eo ez eo an aesañ evit ar vugale deskiñ yezhoù. Deskiñ a ra ar bugel brezhoneg er skol-vamm hep striv, dre soubidigezh, n’eus forzh peseurt yezh vamm a vefe komzet gantañ. N’eus nemet un nebeud a familhoù e Diwan a sav o bugale e brezhoneg. Koulskoude e oar brezhoneg da vat ar skolidi e fin ar c’hentañ derez.

Lecture, écriture et calculs

La maternelle fonctionne entièrement en breton. Les apprentissages fondamentaux de la lecture, de l’écriture et du calcul se font en breton. Les connaissances acquises sont ensuite transposées en français sans effort d’acquisition supplémentaire en élémentaire.

Apprendre à lire, c’est toujours apprendre à lire, quel que soit la langue utilisée. Le breton doit être la langue de la vie sociale de l’école !!! (Véronique Jannes)

Lenn, skritur ha jederezh

E brezhoneg penn-da-benn ez a ar skol-vamm en-dro. An deskiñ lenn, skrivañ ha jediñ a vez graet e brezhoneg. Ar pezh zo bet desket en ur yezh a vez lakaet e galleg hep poan er c’hentañ derez.

Deskiñ lenn zo atav deskiñ lenn e forzh pe yezh e vije. Ar brezhoneg a rank bezañ yezh pemdez ar skol ! (Véronique Jannes)

Le conseil d’école

En début d’année scolaire, les parents d’élèves élisent leurs représentants (un représentant et un adjoint par classe) afin de constituer le « conseil d’école » avec les professeurs et un représentant de la mairie.

Le conseil se réunit chaque trimestre afin d’échanger sur les questions relatives à l’organisation de l’école.

Ar c’huzul-skol

E penn-kentañ ar bloavezh skol e vez dilennet gant tud ar skolidi o dileuridi. Un dileuriad hag un eil-dileuriad zo evit pep klas. Perzh er c’huzul-skol e vo an dud-mañ a-gevred gant ar gelennerien hag un ezel eus ar c’huzul-kêr.

Bep trimiziad en em vod ar c’huzul-skol evit komz eus ar pezh a denn da aozadur ar skol.